élagage arbres
Travail de qualité, efficacité,
respect du végétal
Pour le bien-etre de l'arbre et de l'environnement

Travaux en milieux naturels

Dans les Hautes-Alpes nous intervenons dans différents types de milieux naturels sur des travaux spécifiques nécessitant une étroite collaboration avec les gestionnaires de ces espaces.

Nos domaines d’intervention :

Le génie écologique

"Le génie écologique est une notion qui réunit les disciplines d'ingénierie traditionnelle (dont sciences de l'ingénieur) et l'écologie scientifique. Elle a pour but de réaliser divers aménagements du territoire (urbain, hydrauliques, agricoles) en utilisant les processus naturels des écosystèmes plutôt que les techniques lourdes du génie civil.

La notion de génie écologique évoque la notion antérieure de « génie végétal ». Elle l'englobe même car le génie écologique est susceptible d'utiliser tous les processus vivants impliquant la flore, la faune, ainsi que les processus pédologiques, biogéochimiques, etc. pour mettre en place des aménagements (urbains, agricoles, hydrauliques, sylvicoles, etc.) intégrés à l'environnement là où l'on utilisait antérieurement plus volontiers le béton, les palplanches et le génie civil." - Wikipédia.

Nous réalisons des aménagements favorisant le maintien et le développement de la biodiversité en recréant un milieu naturel favorable en zones urbaines, péri-urbaines et rurales dégradées.

L’entreprise à par exemple été sollicitée pour l’étude et la réalisation de passes à écrevisses dans le Torrent du Turrelet à Gap.

Passes à écrevisses
Ces passes sont fondamentales pour le maintien des écrevisses dans ce cours d’eau afin de conserver une continuité dans leur écosystème.

Le génie végétal

"Science hybride qui découle principalement de la botanique, la mécanique des sols et de l’hydraulique. A partir de l’étude de la croissance et du développement de certaines espèces de plantes, des techniques ont été mises au point pour utiliser le végétal comme matériau de base dans la construction d’ouvrages dont le but est de protéger les sols contre l’érosion, de les stabiliser et de les régénérer, et sont notamment utilisés dans le cadre d’aménagement de berges..."

Génie végétal - Coupe berge

L’utilisation des techniques végétales permet donc de respecter l’environnement et les paysages.
Sur de la restauration de berges notamment l’utilisation de plantes vivantes pour maintenir et renforcer les pieds de berges s’avère très efficace.

Les atouts majeurs de ces techniques :
- Sa mise en œuvre est délicate mais l’ouvrage va devenir de plus en plus solide au fil du temps, grâce au développement de l’enracinement des végétaux.
- L’ouvrage favorise le maintien ou le développement de la biodiversité avec l’implantation de nouveaux végétaux.
- L’ouvrage est beaucoup moins couteux en matériaux (souvent prélevés en partie sur le milieu) même si sa mise en œuvre nécessite des connaissances techniques et un savoir faire.
- Les plantes ont une fonction de filtre naturel, purifiant ainsi les cours d’eau.

Arbres et Techniques a déjà réalisé des ouvrages en génie végétal, notamment sur le torrent du Malcombe à Gap et met en œuvre différents matériaux et techniques pour mener à bien ses ouvrages :

Génie végétal
Génie végétal
Restauration de la digue du canal de Gap
Restauration de la digue du canal de Gap
Restauration du canal de Gap par technique de génie végétal.

Les aménagements paysagers naturels

L’entreprise travaille le bois depuis de nombreuses années, notamment en le façonnant sur place.

Terrasse panoramique en Mélèze
Terrasse panoramique en Mélèze - Dévoluy

Réalisée avec des arbres coupés à proximité ou sur place. Le travail fini offre un rendu unique, alliant technicité, rusticité et esthétique.

L’entreprise réalise également des aménagements de jardins mélangeant végétaux, minéraux, paillage pour une juste intégration paysagère...

Aménagements paysagers naturels

Bois Raméal Fragmenté, BRF :

Bois Raméal Fragmenté

Cette technique permet de réduire considérablement l’apport en eau sur les plantations et cultures et enrichit les sols en matière organique et en azote.
La micro faune des sols est accentuée. De plus en plus de clients nous sollicitent pour s’en approvisionner, soit pour améliorer leur potager, soit pour un paillage au pied des massifs.
Nous en fournissons une partie pour la ville de gap (Roseraies du domaine de Charance) qui l’utilise en BRF. Le broyat restant est revendu à la station d’épuration de la ville de gap. Mélangé aux boues, la station obtient un compost mis à la disposition des agriculteurs du bassin gapençais.

L’entretien des cours d’eau

La rivière est un milieu vivant à respecter. Cet écosystème héberge une flore et une faune variées dépendant du climat, de la pente du terrain, des couches géologiques traversées, de la qualité de l’eau. La rivière ne se limite pas non plus à un lit irrégulier ou l’eau s’écoule. Les berges boisées (également appelées ripisylves), les terrains marécageux qu’elle traverse font aussi partie du milieu naturel aquatique.

La ripisylve
Zone indispensable qui protège les berges mais aussi véritable corridor écologique favorisant la circulation de la faune. La couverture végétale est dense, favorisant une eau fraiche.
On y trouve l’Aulne, le Noisetier, le Cornouiller sanguin, le Saule, le Peuplier, le Frêne...

L’entretien des cours d’eau

Selon l’article L1215-14 du code de l’environnement : Le propriétaire riverain d’un cours d’eau non domanial est « tenu à un curage régulier pour rétablir le cours d’eau dans sa largeur et sa profondeur naturelle, à l’entretien de la rive par élagage et recépage de la végétation arborée et à l’enlèvement des embâcles et débris, flottants ou non, afin de maintenir l’écoulement naturel des eaux, d’assurer la bonne tenue des berges et de préserver la faune et la flore dans le respect du bon fonctionnement des écosystèmes aquatiques. »

Les articles L211-7 du code de l’environnement (article 31 de la loi sur l’eau du 3 janvier 1992) et L151-36 du Code Rural, donnent la possibilité aux collectivités territoriales d’entreprendre, dans des domaines qui ne relèvent pas normalement de leur compétence, l’étude , l’exécution et l’exploitation de travaux, ouvrages et installation déclarés d’intérêt général dans plusieurs domaines dont l’entretien et l’aménagement d’un cours d’eau non domanial, y compris les accès à ce cours d’eau. C’est la DIG qui autorise l’intervention publique qui est limitée dans le temps.
Dans ce contexte, l’entreprise Arbres et Techniques a été mandaté par la communauté de communes de la Vallée de l’avance pour réaliser l’entretien des berges de l’Avance dans un programme pluriannuel sur 3 ans.

L’entretien des cours d’eau
L’entretien des cours d’eau

La sécurisation des réseaux électriques

L’entreprise intervient depuis 2008 pour le Réseau de Transport d’Electricité (RTE) sous les lignes à très haute tension (THT) dans le but de sécuriser ces dernières : Abattage d’arbres menaçants, élagage, débroussaillage, écimage.

Nous intervenons en milieux naturels (forêts et montagnes) sur le département des Hautes-Alpes et en milieu urbain et péri-urbain sur les Alpes de Haute-Provence.

Nous travaillons en collaboration avec le Parc naturel régional du Queyras, les parcs nationaux des Ecrins et du Mercantour, les gestionnaires Natura 2000 du territoire pour réduire au maximum notre impact sur le territoire et préserver les espèces qui doivent l’être !

La sécurisation des réseaux électriques
La sécurisation des réseaux électriques

Depuis 2011 nous intervenons également sous les lignes basses tensions (BT) et hautes tensions (HTA) afin d’entretenir la végétation sous le réseau. La plupart du temps nous intervenons chez les particuliers et travaillons en deux temps, hors coupure et sous coupure lorsque les branches d’arbres sont dans les fils ou ne respecte pas les distances de sécurités.

Haut de la page